Un adhérent et un ami

Un adhérent et un ami
19/12/16 à 09:19

EN SOUVENIR DE MAURICE MARINGUE (1931-2016)

 

 

Maurice Maringue, membre fondateur de notre association, est mort début décembre, à l’âge de 85 ans. Nous perdons une personnalité singulière, un homme engagé sur le plan socio-politique, épris de philosophie, féministe, et aimant les animaux qu’il recueillait chez lui, en particulier les oiseaux.

 

Ayant travaillé dans le journalisme régional, Maurice Maringue se prend de passion pour l’écriture. Parmi ses auteurs préférés, Montaigne, Maurice Genevoix, et bien sûr Henri Guillemin, qu’il écoutera et rencontrera à plusieurs reprises et à qui il consacrera un livre, Henri Guillemin le passionné, publié en 1984 aux Editions de l’Armançon, repris et diffusé par Utovie. François Mitterrand lui avait fait l’honneur de le préfacer. A part Patrick Berthier, le grand spécialiste universitaire d’Henri Guillemin, et Patrick Rödel, qui l’a connu de près, Maurice Maringue est le seul à ce jour à lui avoir consacré un ouvrage.

 

Il y a presque un an, il livrait à Guy Fossat un texte de témoignage sur sa relation à l’écriture et à Henri Guillemin, qui sera publié dans notre Bulletin spécial n° 7.

On lui doit des recueils de nouvelles : Marthe et quelques autres (édité par l’Académie de Mâcon) qui met en scène de belles figures féminines ainsi que ses souvenirs de la période de la guerre, et Le Siffleur de merles, qu’il avait fait rééditer en juin dernier.

 

Après avoir consacré de nombreuses années à soigner son épouse, son propre déclin l’a obligé à renoncer à participer à la vie associative mâconnaise, ce que tout le monde regrettait. Et bien des amis de Maurice évoquent sa profonde gentillesse.

 

Nous n’oublierons pas cet homme de cœur.

 

 

Le Bureau de l’APHG

 

 

Aucun commentaire pour le moment.
Laisser un commentaire :

Le site de référence sur Henri Guillemin